Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

L’ambition.

Tout comme l’oiseau ambitieux,

Qui s’envoles très haut dans les cieux,

Pour s’en aller bruler ses ailes,100_1615.jpg

Sous les feux ardents du soleil,

L’homme se brule souvent,

A ses rêves de dominant.

Il n’écoute plus rien,

De la raison il a lâché le frein.

Il s’en va conquérant,

Bousculant tout sur son passage ;

De cette brusquerie ne laissant,

Alors que remous et orages.

Et, bien souvent, quand arrive l’Age

Il regard en arrière et ne voit plus rien,

Il n’a laissé sur son passage

Que des remords et du chagrin.

Du temps de la gloire passée,

Il a, sur le coup, laissé

Toutes les illusions de la  vie

Qui l’ont conduit à l’oubli.

L’homme n’est pas fait pour vivre ainsi

Il doit donner tout autour de lui,

De la joie et du bonheur,

Et, c’est en donnant, Qu’en son heure

Il recevra beaucoup

Pour, du ,je, passer au ,nous.

Daniel Herlin.

 

 

 

.

Partager cette page

Repost 0