Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

100 1983

 

REFLECHIR SUR NOS CONVICTIONS

Qu’est-ce que je crois vraiment ?

 

Il y a dans l’Eglise Réformée de France, dont dépend notre paroisse, plusieurs courants de pensée qui se tolèrent.

Les théologiens nomment ces tendances :

Piétisme, Fondamentalisme, Evangélisme, Libéralisme, Orthodoxie.

 

Nous sommes tous des Réformés, des Protestants !

Est-ce par tradition ? par hasard ?, ou par un choix résolu ?

Par exemple : serions-nous capable de dire clairement ce qui nous différencie du Catholicisme ?

 

En tant que protestants, nous reconnaissons tous que nous avons reçu la Foi (la conviction, la confiance) en Dieu, et en Jésus-Christ.

 

Nous avons donc tendance à croire que cela suffit.

Pourquoi se « casser la tête « ?

Pourquoi chercher les raisons profondes de l’abandon de la foi chrétienne par la Société, peut-être même par nos enfants ?

Nous savons que nombre de penseurs athées ou agnostiques méprisent et ridiculisent les dogmes chrétiens.

Cela nous attriste, mais qu’y pouvons-nous ?

La seule bonne attitude consiste-t-elle à nous tenir « droit dans nos bottes «, en récitant le Crédo, et en priant fidèlement le Seigneur de nous maintenir dans la foi de notre enfance, ou dans celle de notre paroisse ?

Est-il interdit à un croyant de douter de ses croyances ? de prendre distance, pour oser se dire : qu’est-ce que je crois vraiment ?,

Comment je comprends qui est Dieu ? que veut me dire la Bible, aujourd’hui sur la création du monde ? sur la naissance du Christ, sur ses miracles, sur son Royaume ?

Ne faut-il pas tenir compte de l’immense fossé culturel qui sépare la pensée des auteurs de la Bible, de celle d’aujourd’hui ? (science, technologie, médecine).

La revue « Evangile et Liberté » aborde très librement les bases de la foi. En lisant les articles un certain nombre d’entre nous se sont sentis libérés de la culpabilité, de la peur de la mort. Ils se réunissent tous les mois pour « actualiser leur foi, la confronter à la pensée moderne et chercher comment l’Eglise pourrait répondre aux défis de l’incroyance.

Nous ne croyons pas posséder la vérité ! le pur évangile !

Mais nous voulons CHERCHER la signification de notre arsenal de chrétien-protestant : la liturgie, les cantiques, l’approche de la Bible, les manières de prier, la préoccupation des problèmes du monde, de .notre pays.

.

Ce que nous ne pouvons plus croire, nous amène à croire davantage et autrement. L’effort de réfléchir sur les affirmations de la foi chrétienne, nous fait découvrir pourquoi tant de nos contemporains s’en éloignent. Ils ne rejettent pas la spiritualité, non ! Ils ne supportent pas notre manière d’affirmer des vérités infantiles et dépassées.

Nous avons diffusé, très largement, un article très clair du professeur André Gounelle. Il dit beaucoup mieux que moi, ce qu’est le protestantisme libéral. Il représente pour moi , un nouvel avenir pour notre protestantisme, dont les temples se vident.

 

Que l’esprit de Dieu nous fasse croyants, conscients, sincères, toujours en recherche de la vérité !

 

Jean Hoibian

Tag(s) : #Eglise

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :