Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La France doit reconnaître sans plus attendre l’Etat de Palestine

100_0192.JPG
Le Mouvement de la Paix tient à exprimer son indignation d’apprendre que le gouvernement français repousse sa décision de reconnaitre unilatéralement la Palestine, engagement du Président de la République lors de sa campagne électorale, et qu’il conditionne cette reconnaissance à la relance du processus de paix alors que notre diplomatie ne propose aucune initiative pour cela. 

En effet, en réponse à la question posée par le député F. Asensi à l’Assemblée Nationale, l’interrogeant sur les initiatives que comptait prendre la France concernant la création d’un Etat de Palestine, le Ministre des Affaires Etrangères a répondu : « qu’un Etat Palestinien créé à l’issue de négociations avec l’Etat d’Israël devrait être reconnu par la communauté internationale et dans ce cas la France serait évidemment un des premiers pays à le faire, mais il importe à nos yeux que la reconnaissance de l’Etat palestinien s’inscrive dans un processus de Paix. … ».

Chacun le sait l’obstacle principal à la reprise du processus de paix est la poursuite, malgré les condamnations à plusieurs reprises de la « communauté internationale » (résolutions de l’ONU, déclarations de la communauté européenne, de notre pays, y compris des Etats-Unis…), de la colonisation en Cisjordanie et principalement à Jérusalem-Est rendant de plus en plus problématique la viabilité de l’Etat de Palestine. Dans leur dernier rapport annuel les diplomates européens ne recommandent ils pas à l’Union Européenne de prendre des sanctions économiques contre les colonies israéliennes ?

Plus encore le Conseil des droits de l’homme de l’ONU vient d’adopter le 22 mars dernier quatre résolutions ayant trait à la situation des droits de l’homme en Palestine. En particulier, le Conseil demande à Israël de renoncer à la construction continue de colonies, en violation du droit international, et de revenir immédiatement sur sa décision concernant la construction de nouveaux logements pour des colons en territoire palestinien.

La France, grande puissance dans la diplomatie internationale, membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU, devrait être garante du droit international et donc de l’application des résolutions des Nations Unies.

Alors que nous avons salué le vote positif de la France en faveur de l’admission de l’Etat de Palestine comme membre observateur des Nations Unies, après celui pour l’admission de la Palestine à l’Unesco, nous ne pouvons admettre que notre pays continue de se tenir à l'écart d’une solution politique au Proche Orient au moment même où le Président des Etats-Unis renonce, alors qu'il en a les moyens, à faire pression sur le gouvernement israélien pour qu'il applique les résolutions de l'Onu et s'engage dans des négociations pour résoudre le conflit .

Le Mouvement de la Paix se prononce pour que sans plus tarder la France reconnaisse unilatéralement l’Etat de Palestine à côté d'Israël, sur les frontière de 1967 avec Jérusalem Est comme capitale et l'exercice du droit au retour pour les réfugiés confirmant ainsi la décision de l’ONU et affirmant la volonté de la France de faire respecter le droit international.

Une délégation du Mouvement de la Paix se rendra prochainement en Palestine, en Cisjordanie et à Gaza, afin se soutenir toutes les initiatives portées par la résistance populaire non-violente, rencontrer les pacifistes israéliens qui se mobilisent auprès des palestiniens pour faire valoir leurs droits.

Le Mouvement de la Paix
Saint-Ouen, le 6 avril 2013
 




 


 
 

  

 

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :