Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Des chrétiens engagés contre l’islamophobie

 

Par Jean Riedinger, secrétaire de l’Observatoire Chrétien de la Laïcité.

 

Personne ne s’étonnera que des chrétiens s’émeuvent de la gravité des attentats dont ont été victimes récemment des chrétiens irakiens et égyptiens. Et ce d’autant moins qu’il arrive souvent que des chrétiens soient victimes, en tant que tels, de politiques répressives, au nom d’une idéologie ou d’une religion. Ces politiques peuvent aller jusqu’à la condamnation à mort pour certains d’entre eux. Je pense à ce qui se passe au Pakistan, en Algérie et en d’autres pays musulmans ou non.

Néanmoins, en tant que chrétiens, il me semble très important que nous ne nous laissions pas aller à des réflexes purement communautaires. Il convient de nous émouvoir avec autant de force du sort de toutes les victimes de l’intolérance et du fanatisme, qu’elles que soient leurs convictions ou leurs croyances religieuses. En tant qu’êtres humains, ils sont tout autant nos sœurs et nos frères en humanité que ceux qui partagent notre foi. Les chrétiens n’ont pas le monopole de notre compassion.

En effet l’humanité s’enrichit de la diversité des philosophies, des croyances, des convictions dans la mesure où elles ne s’enferment pas dans un communautarisme qui les coupe du reste de l’humanité et interdit le dialogue nécessaire, y compris quand s’affirment des désaccords. Ainsi peut progresser une commune recherche du sens de l’existence et des moyens pour réaliser un monde plus juste, plus libre et plus pacifique. C’est pourquoi il faut éradiquer les idéologies intolérantes qui veulent imposer par la violence leur conception de la vie en société. À ce propos, je suis d’accord avec ce qu’écrivent des amis de culture islamique dans une déclaration récente : «Certes, on peut se réfugier derrière le fait que les exactions auxquelles on assiste sont commises par des groupes fanatisés. L’explication serait trop courte. En effet, ce ne sont pas ces groupes qui ont instauré partout une discrimination d’État envers les minorités religieuses, dont les membres sont, de fait, considérés comme des dhimmi (tolérés) et non comme les citoyens d’un État moderne

La laïcité, qui sépare les religions et l’État, en écartant ces dernières de l’exercice direct ou indirect du pouvoir, assure la liberté de conscience et favorise l’expression libre des convictions, est un instrument juridique de portée universelle car elle assure partout la dignité des femmes et des hommes.

C’est pourquoi je dénonce les organisations européennes racistes et xénophobes qui, récemment en France, au cours des assises dites «contre l’islamisation», prétendent agir au nom de la laïcité alors qu’en réalité elles lancent un appel à la lutte contre les musulmans. Malheureusement de prétendus laïques s’égarent dans ces eaux troubles en confondant de façon stupide la religion musulmane et le sectarisme des intégristes de l’islamisme. Nous devons veiller à dénoncer clairement ceux qui utilisent les vexations, les exclusions, les attentats dont sont victimes, entre autres, des chrétiens, des juifs, des agnostiques et des athées, et suscitent ainsi des haines islamophobes.

 

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0