Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pétition 100 1699

Protestants pour le mariage pour tous !


  Pour les responsables des Eglises protestantes et leurs membres actifs

 

  • Protestants pour le mariage pour tous : nos convictions théologiques
  • 95 thèses pour l’accueil des minorités sexuelles au nom de l’Évangile


Le texte qui suit n‘est pas un communiqué de presse ; il ne représente que les rédacteurs et les signataires qui s’y retrouvent. Sans légitimité institutionnelle, il se présente comme un élément de plus pour débattre dans les Églises, les paroisses, les groupes ecclésiaux et la société civile.

Préambule
L’accueil inconditionnel des minorités sexuelles (souvent abrégées LGBTI pour « lesbienne, gay, bi-, trans- et intersexuelles ») découle de notre compréhension même de la foi que nous avons héritée de la Réforme et de la lecture que nous faisons des Saintes-Ecritures.

Nous partons de deux principes fondateurs :
l’orientation sexuelle différente de la norme hétérosexuelle ne peut être considérée ni comme une maladie, ni comme une déviance, voire une perversion, elle n’est donc pas choisie mais reçue comme partie intégrante de la personnalité de l’individu.
De ce fait, le rejet, les vexations, le refus d’accueil, les tentations de « guérison forcée », la non-admission aux ministères, voire même l’indifférence dont font souvent l’objet les membres de ces minorités dans beaucoup d’Églises sont même à considérer comme un contre-témoignage flagrant de l’Évangile. Rien dans notre foi ne justifie qu’on interdise le mariage civil de couples de même sexe ni même leur parentalité. Tout porte même à croire que nous sommes appelés à répondre favorablement à leurs demandes de bénédiction publique, d’intégration et d’accompagnement !

Ces deux principes fondateurs expriment la conviction intime d’un nombre croissant de pasteurs et de fidèles des Églises luthéro-réformées francophones. Encore fallait-il la formuler et l’argumenter.

Les premiers signataires sont intervenus à un niveau ou un autre dans la genèse de ce document. Les cosignataires qui sont appelés à se multiplier reconnaissent par leur signature qu’ils se retrouvent, chacun-e, entièrement ou majoritairement dans ce texte.

 

La suite et donc le texte intégral est disponible ici : http://www.christianismesocial.org/

 

 

Nous vous proposons de signer le résumé en 12 POINTS ci-dessous.


• En invitant nos frères et nos sœurs à méditer sur les conséquences de notre foi commune en ce qui concerne l’accueil des minorités sexuelles, nous voulons prolonger le geste accompli par Martin Luther lors de l’affichage de ses 95 thèses. Nous présentons ici un résumé des 95 thèses que nous avons rédigées pour célébrer cet événement et auxquelles nous invitons à s’associer toutes celles et tous ceux qui s’y retrouveront.
• Conformément à une tradition issue des réformes protestantes, nous reconnaissons dans l’affirmation du Salut par Grâce au moyen de la Foi en Jésus-Christ crucifié et ressuscité, le résumé de l’Évangile et la clef de lecture à partir de laquelle nous sommes appelés à interpréter les Écritures.
• Une interprétation des Écritures inspirée par le Saint-Esprit ne peut conclure que toute orientation sexuelle autre que l’hétérosexualité serait une conséquence du péché ou une perversion.
• En matière de sexualité, de conjugalité et de parentalité, l’invocation de la Loi et de l’Évangile ne peut servir à imposer le comportement majoritaire comme une norme unique et exclusive, dans notre société comme dans nos Églises.
• Sur la foi de l’Évangile qui nous est annoncé, nous ne croyons pas que Dieu demande à quiconque de renoncer à son identité sexuelle pour être considéré comme juste devant Lui.
• L’altérité est le signe de notre condition de créatures, elle s’exprime dans toutes les dimensions de notre existence et de nos relations humaines ; la polarité homme/femme, même si c’en est la forme la plus répandue, n’en est qu’une manifestation parmi d’autres.
• Quelque soit la complexité de notre identité de sexe ou de genre, les formes différentes de couples que nous sommes appelés à constituer à partir de là sont toutes au bénéfice de la bénédiction divine.
• Nous considérons comme légitime la demande par tous les couples engagés dans la durée, le respect et la fidélité mutuelle d’une célébration publique au cours de laquelle cette bénédiction leur sera signifiée.
• La renonciation à la parentalité n’est pas le prix à payer pour obtenir l'indulgence ni de Dieu, ni de la communauté chrétienne à l'égard de notre identité sexuelle, aussi minoritaire soit-elle.
• Les questions de parentalité et de filiation doivent être traitées dans le respect des parents à l’égard de tout ce qui peut constituer l’altérité de chacune et chacun de leurs enfants.
• Bien que les questions d’éthique soient secondes pour la foi, nous constatons avec tristesse que la question de l’accueil dans nos Églises des personnes faisant partie des minorités sexuelles suscite au sein de nos Églises des débats d’une telle acuité qu’elle pourrait y engendrer exclusions, divisions et schismes.
• Nous invitons les responsables d’Église à vaincre leurs résistances personnelles pour accompagner les entreprises de dialogue, afin que rien ne nous empêche de témoigner, au travers de l'amour que nous aurons les uns aux autres, de l'amour inconditionnel que nous porte le Christ.

contact : protestants pour mariage pour tous@gmail.com
 

 

Le texte intégral est disponible ici : http://www.christianismesocial.org/protestants-pour-le-mariage-pour-268.html


Auteurs et premiers signataires : Richard Bennahmias, Joan Charras-Sancho, Joël Dahan, Jürgen Grauling.


à signer ici : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2012N31891

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0