Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

INCOGNITO

 100_0291-copie-1.jpg

Dans la cellule exiguë où trois hommes cohabitent, dans la puanteur et une tension proche de la haine, je t’ai rencontré Jésus !

 

Dans la chambre d’hôpital, où sous des draps blancs, deux hommes luttaient contre un cancer envahissant, je t’ai reconnu Jésus !

 

Le long de l’autoroute, sous le viaduc, grelottant dans des cabanes de tôle et de planches, des S.D.F. survivent. Je t’ai croisé Jésus !

 

Dans le silence de la nuit, transpirant d’angoisse, des chômeurs et des travailleurs « harcelés » s’agitent dans une insomnie cauchemardesque. Ne vaudrait-il pas mieux, mourir ? Tu n’es pas loin, Jésus !

 

Dans la villa cossue ou dans l’appartement HLM, tu te glisses Jésus, parmi cette famille où la mésentente du couple engendre haine, mépris et grande souffrance pour les enfants !

 

Dans le monde en guerre, où la folie de destruction n’accorde aucune place pour le respect de la vie, Irak, Afghanistan, Pakistan, Palestine, et tant de pays africains !, tu persistes Jésus à affirmer par ta présence, l’espérance d’un monde de paix.

 

Tu nous ouvres les yeux et le cœur, Jésus, sur l’extrême précarité de la vie de milliards d’humains privés d’eau potable, de nourriture, de soins médicaux, de toit. Ils n’ont rien, alors que la plupart d’entre nous, avons tout, trop !

Dans ma tête, dans mon cœur, la cruauté, l’injustice, l’inhumanité de notre monde, tournent en boucle et détruisent parfois ma joie de vivre et mon espérance.

Faut-il se résigner puisque la solution à cette immense souffrance, m’échappe ?

 

Oui, me soufflent des sages.

 Non , me cries-tu, toi le Fils de l’Homme !

Et j’entends Dorothée Sölles proclamer :  « Dieu ne veut pas…. », et Martin Luther King soupirer : »J’ai fait un rêve… »

 

Faut-il se contenter de retrousser nos manches et de tenter d’imiter l’Abbé Pierre, sœur Emmanuelle ou tant d’autres anonymes, actifs et saints ?

Oui, c’est cela, ou se taire : aimons, compatissons, partageons !

 

N’est-il pas nécessaire aussi que les chrétiens cessent de tourner le dos au combat politique et s’y engagent s’appuyant sur ton évangile, Jésus !

« Nous le savons bien, la création toute entière crie sa souffrance, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore «  (Romains 8 / 18 )

Nous attendons de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice de Dieu habitera, selon sa promesse. (2 Pierre 3/13)

 

Ainsi parle la Bible, mais je ne peux souscrire à cet avenir s’il me dispense d’agir et n’accorde aucune confiance à la planète bleue.

Le sel de ton Evangile, Jésus, peut empêcher notre société de pourrir !

J’y crois. Toi le Christ ne laisse pas tes témoins sombrer dans le sommeil !

 

Jean  HOIBIAN

 

 

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0