Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

William G. Morgan (1870-1942) fait ses études au collège YMCA de Springfield (MA) où James Naismith est son professeur d'éducation physique. Ce dernier lui enseigne le sport qu'il vient lui-même de créer : le basket-ball. En 1894, William G. Morgan est nommé directeur d'éducation physique et pasteur au collège YMCA de Holyoke dans le Massachusetts (15 km N Springfield). Il y implante le basket-ball mais constate que ce sport ne plaît pas à tous les élèves. Il cherche alors un jeu récréatif où tout en conservant un engagement physique intense, les contacts avec l'adversaire sont exclus. Il retient du tennis l'idée du filet qu'il place à six pieds six pouces de hauteur ( 2 mètres environ). Il invente un ballon en cuir avec une vessie de caoutchouc pesant dans les 300 grammes. Le 2 décembre 1895, il baptise ce jeu "mintonette" de l'anglais mint signifiant "frappe" auquel il ajoute le suffixe diminutif français -ette. En 1896, au cours du premier match d'exhibition, observant la façon dont la balle était volleyée au-dessus du filet, un autre professeur d'éducation physique du même collège, Alfred S. Halstead, donne à ce néo-sport son nom officiel et définitif, le "volley-ball" (de l'expression française "de volée, à la volée" ; de même que tennis, autre anglicisme, vient du français "tenez", impératif de tenir, exclamation du serveur dans ce jeu).

Aujourd'hui, le volley-ball est devenu le sport le plus pratiqué dans le monde devant le cricket, le basket-ball et le tennis-de table, le football n'arrivant qu'en cinquième position.

 

Daniel Hoibian (Lyon)

William_G._Morgan.jpg

William G. Morgan 1870-1942
Tag(s) : #La vie tout court

Partager cet article

Repost 0