Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les sinistres bavards 

Paroles et musique Noël COLOMBIER

 

1. Un mourant se mourait sur un lit d'hôpital,

Sous l'œil de trois docteurs au parler doctoral

Loureiro août 2008 caillouxIl faudrait, disait l'un, de l'oxyphémidon

Non, disait le second, du phénobarbiton.

Le troisième ajoutait: je ne suis pas d'accord,

Son foie n'est pas malade, mais ça vient du pylore.

 

Et, pendant qu’ils parlaient

Pendant qu’ils discouraient

Pendant qu’ils palabraient

Pendant qu’ils laïussaient

Le malade mourait, le malade mourait,

Le malade mourait de n’être pas soigné

 

2. Un soldat se mourait, très loin de son pays,

Cependant qu'un débat commençait à Paris

Sur la forme de la table à laquelle s'assoiraient

Les messieurs en smoking qui marchandent la paix.

Moi, je la veux ovale, moi, je la veux carrée,

Moi, je la voudrais ronde, avec un liseré.

Et pendant... Le soldat se mourait sur le bord d'un fossé.

 

3. Un Indien se mourait dans une rue de Bombay,

Pendant qu'à l'O.N.U. les délégués votaient

Pour bâtir un building où l'on discuterait

Des problèmes de la faim et de la pauvreté.

Des millions de dollars, il nous faudra trouver

Et des ordinateurs et beaucoup d'employés.

Et pendant...Notre Indien se mourait d'n'avoir rien à manger.

 

¯¯¯¯¯¯¯

Tag(s) : #POESIE QUAND TU NOUS TIENS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :