Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

100_0284.jpgLE  MONDE  EST  ETRANGE

Pas facile d’avoir l’esprit tranquille, et en paix, même en s’appuyant sur l’Evangile, car en nous appelant à « servir » notre prochain, Jésus nous plonge dans l’actualité du monde !

C’est passionnant mais fatiguant. Chaque semaine les hebdomadaires arrivent et nous essayons de tout lire ! Tous ces articles de réflexion, affinent, rectifient, complètent, la brutalité, la démagogie, la manipulation, de l’info des médias. C’est bon de réfléchir sur tel évènement, en se reportant au texte sur papier journal.

La semaine dernière, séjour offert à Bandol, dans un appartement parfaitement silencieux, jouissant d’une vue marine d’une grande beauté.

Retour au monde, de temps à autre, par la télé.

Domination de la Coupe mondiale du foot ! et de son entêtant bruissement de cent essaims d’abeilles. Foule immense, passionnée, hurlante !

56% des français se passionnent pour cette grande « messe » où un grand nombre de gens pauvres viennent adorer des millionnaires ! Paradoxal ce culte du foot qui fait rêver des millions de gamins des taudis du monde entier ; car devenir un joueur sélectionné, c’est sortir de la misère, et…devenir un jour très riche. Car le foot est l’un des sports collectifs, qui brasse des fortunes.

On me dit que tout est parti de Liverpool. Les ouvriers mal payés, peinaient avec leurs mains, leurs bras musclés, toute la journée. Alors pour oublier leurs heures  de travail aliénantes, l’idée leur vint d’un loisir n’utilisant que leurs pieds, leurs jambes. D’où le foot. Je trouve cela extraordinaire ! Jusqu’alors, les pieds étaient nécessaires pour la marche et la course, c’est tout.

Mais ce qui fut longtemps un sport populaire, un peu méprisé par les intellos, est devenu une industrie mondiale, s’appuyant sur un patriotisme ringard, une passion d’où la violence n’est pas absente. Les foules s’assemblent et « communient ». dit-on : le foot est un signe de paix, de joie collective, d’ouverture au monde. C’est sûrement vrai, mais quand on s’est époumoné durant des heures, et qu’on a épuisé ses réserves d’excitation collective, trouve-t-on encore intérêt aux décisions gouvernementales, dont dépend notre vie de tous les jours ?

Qu’on me pardonne, je préfère le basket et le rugby. Et vous ?

L’avenir de nos retraites : une question vitale pour nos enfants. J’ose espérer que le Gouvernement acceptera enfin une véritable confrontation avec les partis politiques et les syndicats. On ne peut pas régler ce problème d’avenir uniquement sur des critères de financement, en négligeant les revendications de justice sociale et d’humanité.

PAIX en Palestine : l’édito de Jean-Daniel, dans le Nouvel-Obs de cette semaine, me semble, enfin, clair, et courageux. Les USA et l’Europe doivent

 imposer la paix, aux deux parties. Hélas ! , Obama parait comme englué dans le pétrole, et l’Europe semble incapable d’une parole commune.

Mais l’espoir se dessine d’une rupture du blocus de Gaza, et d’une proclamation d’un Etat Palestinien. Il le faut. Exigeons-le !

 RIGUEUR : pourquoi craindre de prononcer ce beau mot ? Il ne veut pas dire seulement que tous les français vont devoir serrer les boulons, mais aussi qu’ils exigent une gestion de l’Etat, économe et HONNÊTE (  rigoureuse). On en est vraiment loin, et parfois la colère gronde ! Parfois ça paie : Boutin !

ET LES RELIGIONS ?

Les croyants souffrent de voir leur idéal attaqué de toutes parts, parfois avec de bonnes raisons..

La principale exigence n’est-elle pas de séparer totalement le domaine religieux, de la vie politique, sociale, économique.

 La Foi est une affaire personnelle, intime, qui témoigne par des attitudes éthiques, et non par des proclamations bruyantes, ou menaçantes.

Les chrétiens ont mis des siècles à accepter de perdre leur pouvoir sur la sphère politique. Comment aider nos frères musulmans (mais aussi certains « évangéliques » de type américain) à respecter les principes de base de notre nation : séparation des Eglises et de l’Etat, laïcité républicaine. Ce qui n’interdit nullement un dialogue, une concertation, entre le Gouvernement et toutes les Eglises, lorsque des questions d’éthique réclament une réflexion commune.

 Croyants et non-croyants n’ont-ils pas tous les mêmes aspirations vers un humanisme, et une saine pratique des Droits de l’Homme ?

« Celui qui croyait au ciel, celui qui n’y croyait pas »

Oui, le monde est étrange, mais c’est notre monde !

 Il est touchant dans ses contradictions : individualisme mais aussi recherche de communion humaine (immenses rassemblements sportifs, musicaux, religieux, ou consacrés aux drogues et à l’alcool…)

Incivisme décourageant, et pourtant souci de sauver la planète..

Recherche effrénée du bonheur, sans vouloir en respecter les règles élémentaires :le respect de l’autre, le contrôle de ses pulsions, la maîtrise de son « égo », la sensibilité, l’amour de la vie !

Quelle place m’est offerte ? Quel service puis-je rendre ?

Chacun de nous n’est qu’un grain de sable, qu’une goutte d’eau. Mais ce monde a besoin de tous. « Il suffit d’un rocher bien placé, pour détourner le cours d’un fleuve » (Bertold Brecht ).

Et que les croyants, juifs, chrétiens et musulmans, se hâtent de « penser » leur foi.   Pour qu’elle réalise son but ultime : l’adoration de la transcendance et LE SERVICE des HOMMES leurs FRERES, ne faut-il pas qu’elle se « dés- alourdisse » d’une partie de ses rites, de ses traditions, de ses lois ?

Dans ce monde étrange, osons l’adaptation, l’allègement, l’ouverture !

Demain est entre les mains de tous les humains de bonne volonté !

17 juin 2010                Jean  HOIBIAN

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0