Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La PAIX

100_0191.jpg 

Aux membres du club poésie de Cruas

 

La petite fille

Qui marche au bord du chemin

La petite fille aux mollets maigrichons et tachés de boue

Aux cheveux en broussailles

La petite fille

Avec ses chaussures qui prennent l’eau

Et sa jupe froissée …

La petite fille

Les soldats des convois militaires qui montent au front

Se moquent d’elle au passage

Parfois l’un d’eux

Dans un éclair fugitif de pitié méprisante

Lui jette une ration

Elle

Elle ne dit rien

Elle poursuit son chemin avec une obstination têtue et sereine à la fois

Elle se contente de lever les yeux

Et ceux qui croisent son regard

Ne peuvent en supporter l’éblouissante lumière

Ils détournent les yeux gênés

La petite fille

Celle que l’on nomme paix

Elle sait bien qu’un jour où l’autre

Son chemin croisera de nouveau le leur

Quand ils s’en reviendront de guerre

Vainqueurs ou vaincus qu’importe

Ils s’arrêteront près d’elle elle le sait

Ayant mis leur orgueil dans leur giberne

Ils demanderont alors deux choses toujours les mêmes :

« S’il te plaît pose ton regard et ta main

Sur nos corps et nos âmes blessés

Et

S’il te plaît

Raconte-nous comment c’était avant

Les femmes et les enfants les travaux et les fêtes les rires et les rêves … »

 

Alors la petite fille que l’on nomme paix

Sans rancune ni colère

Avec sa patience infinie

Leur parlera

Nous parlera encore et toujours simplement de la vie.

 

Décembre 2004

Tag(s) : #Eglise

Partager cet article

Repost 0