Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La France est-elle ruinée ?

 100_0191-copie-1.jpg

Le citoyen ordinaire (surtout s’il fait partie des millions de « pauvres »), peut se demander où se situe le problème de « la dette » ?

Avec candeur, il raisonne ainsi :

 

Si moi et ma famille nous avons des dettes, en citoyen responsable, je diminue mes dépenses, je demande à tous (conjoint, enfants ) d’accepter de vivre « à l’économie ». En traversant des années de »vaches maigres », nous visons un seul objectif : sortir de l’impasse !

 

En France, il me semble que nous agissons complètement à l’inverse du bon sens !

Le citoyen « lambda » se dit : « on se moque de nous » !

Les présidents dans leurs discours, tonnent contre les bénéfices énormes des banques et de leurs « traders ». Ils promettent de les sanctionner. Il ne le font pas. Pourtant, sur ce point, le peuple français approuverait.

 

Il nous semble que tout changerait si l’exemple venait d’en haut !

Le gouvernement doit réduire vigoureusement les dépenses publiques, qui ne sont pas prioritaires,

A savoir : diminuer honnêtement les salaires, indemnités, et avantages en nature des membres du Gouvernement, des Députés et des Sénateurs ( !)

Ces sommes empochées sont une insulte pour les citoyens ordinaires (particulièrement les « smicards).

 

Il faut contrôler les dépenses somptuaires de réception à l’Elysée.

Les budgets prioritaires ne sont-ils pas :

L’Education nationale, la Santé, les logements sociaux la recherche fondamentale, d’autres encore, mais pas les dépenses militaires de prestige (force nucléaire, parfaitement inutile !).

 

Dans notre pays, il y a beaucoup de gens très riches. En toute conscience, ne doivent-ils pas accepter de payer des impôts importants, participer au devoir national de répartition des richesses ? Ne sommes- nous pas une nation où la solidarité, la fraternité, doivent être volontairement acceptées par tous ?

D’ailleurs, le bon sens, devrait préparer tous les citoyens à payer davantage d’impôts.

Nous devons tous préparer pour nos enfants un avenir serein, et non une situation de faillite financière.

Churchill a eu le courage, d’annoncer aux Britanniques, en 1940, un avenir de « larmes et de sang ».

Notre gouvernement ne devrait-il pas avoir le courage de tenir un tel langage ?

 

Attention !, la misère grandissante de millions de foyers français, ne sera pas tolérée, sans qu’un jour, une réaction violente ne se produise !

Quelle attitude adopterons-nous personnellement ?

(mieux vaut y réfléchir à l’avance, non ?)

Ne tolérons pas davantage « les privilèges d’une minorité amorale », le gâchis financier de l’Etat, l’absence totale de justice sociale…..

 

Une France coupée en deux : les riches de plus en plus riches (de quel droit moral ?), et les pauvres de plus en plus pauvres (en sont-ils responsables ?).

Que sur internet circulent des pétitions !

Que les citoyens réagissent avant qu’il ne soit trop tard !

Pas de violences, mais de la fermeté !

Que les Gens du Pouvoir reçoivent des millions de protestations ! Trop, c’est trop !

 

Chacun dans notre belle France doit pouvoir vivre décemment de son travail. Patrons, Industriels, limitez l’appétit sordide de vos actionnaires. Limitez vos ambitions expansives !

Est-il impossible de vivre une croissance limitée, dans un système capitaliste « encadré » par l’Etat, donnant à chaque citoyen, non pas la richesse, mais « une bonne vie » ?

 

          Jean Hoibian

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0