Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

         FOI  et  TRADITION             

  

Passons la douce fête de Noël,

vécue dans la foi collective d’une église,

ou dans le cocon familial,

nous allons connaître des moments de joie, emportés par l’ambiance

collective : la ville ou le village est décoré, les magasins racolent !

Chacun est instamment exhorté à la fête, aux cadeaux, à la grosse bouffe, aux invitations.

Et même dans les foyers où le porte-monnaie sonne le creux, on obéit

à la tradition, on fait des miracles…

.

Sait-on que le héros, le « booster » de cette réjouissance internationale

se nomme Jésus, un prophète plus grand que Martin Luther King !

Il était né comme tout le monde, et, d’après la tradition ,d’une famille plutôt modeste, en plein hiver, la nuit, et au cours d’un voyage .

 

Ah ! la poésie de nos crèches ! la beauté des sapins illuminés ! les guirlandes, les étoiles…

.

L‘ambiguïté de cet anniversaire :

On joue cet événement à pile ou face. Et on a bien raison de choisir le

bon côté (en trichant un peu…)

On nous dit : cet homme là, qui se nomme lui-même « Fils de l’Homme »

c’est Dieu qui nous en a fait cadeau.

 

Le monde n’est plus abandonné. Ce Jésus est comme la boussole. Il va

nous sortir de la nuit épaisse de nos égarements.

 

Alors faisons la fête, la fête de Dieu,

en ignorant, ou en repoussant le revers de la pièce !

Car à Pâques, Jésus mourra tragiquement.

Mais à chaque jour suffit sa peine !

 

Que jamais les hommes n’abandonnent la fête de Noël ! Au delà des traditions archaïques, l’enfant de l’amour fera toujours fondre les cœurs !

 

Noël passé, il nous faudra devenir réaliste.

Depuis plus de 2000 ans l’humanité a-t-elle compris les révélations de l’enfant de Noël ?

 

Le croyant sera tenté de répondre affirmativement. Il dira la force du pardon, reçu. Il chantera la paix intérieure, la joie, la force de renouvellement, qui découlent de l’accompagnement de Jésus.   IL construira son espérance sur l’étrange promesse :

« Le royaume de Dieu est au milieu de vous »

 

Il jouera le jeu de la mystérieuse présence intérieure qui lui permettra d’aimer celui qui souffre, de lutter pour la justice, la solidarité, de répandre autour de lui la joie, la paix, l’amitié.

Il aura la surprise de côtoyer dans ces combats pour l’utopie d’un autre monde, des athées, des agnostiques, des jeunes, des vieux, des anonymes !

OUI, en une modeste doublure, la société des femmes et des hommes de « bonne volonté » est bien une réalité indispensable, de la vie du monde.

Tentons d’imaginer une terre où les valeurs essentielles telles que le respect de la vie, de la nature, mais aussi la liberté individuelle d’expression et d’entreprise, seraient totalement étouffées.

 

Ce serait l’enfer ! que certains régimes politiques ont tenté d’imposer…

 

Il faut chaque fin d’année repousser découragement et résignation.

Il nous faut vivre à contre-courant, nous épaulant les uns les autres !

NON,le monde, la société ne sont pas entièrement corrompus !

 

Car Jésus a vécu jusqu’au bout son engagement dans le monde.

DANS LE MONDE !

Gardons-nous de rester immobiles et résignés !

Le délai entre le « déjà » et le »  pas-encore » du nouveau monde de Jésus, est un mystère !…

 

La vie nous appelle ! C’est un cadeau, une chance que de vivre dans ce monde, avec humour, amour, et fraternité !

Entre » tout petits »,entre hommes de bonne volonté, embrassons-nous !

 

14 décembre 2011                         Jean  HOIBIAN    

Tag(s) : #Foi

Partager cet article

Repost 0