Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faut-il désespérer ?

 

Nous vivons une époque étrange qui impose à tous (chrétiens et agnostiques) le traumatisme de turbulences sévères et quasi- journalières.

 Il y a bien une solution, préconisée par certains pasteurs et prêtres : ne pas regarder les infos politiques à la télé. De même pour la radio. Ainsi vous ne vous ferez pas de souci ni pour votre pays, ni pour votre église. Qu’ils se débrouillent nos responsables !

Contre cette fuite du réel, Bernanos évoquait les « cimetières sous la lune ».Et Jésus disait : « ils ont des yeux, et ne voient pas, des oreilles et ils n’entendent pas ».

Suivons notre route de chrétien « éveillé », de citoyen « conscientisé »

Notre époque nous interdit de séparer les genres quand les chrétiens sont dans la rue, mêlant leur cortège avec ceux de politiciens inquiétants et de groupes amateurs de violence !

 

Quelle déception pour certains d’entre nous qui, convaincus du lien indissoluble entre « église et monde », « Christ et monde », « autel et parvis », rêvaient d’institutions chrétiennes, prêtes à s’opposer à l’inertie gouvernementale lorsque la justice, la solidarité, la justice, seraient gravement menacées.

Par exemple, si le Pape et les cardinaux s’étaient dressés physiquement contre Hitler, en refusant le massacre des juifs, durant la dernière guerre, que se serait-il passé ?

 

 Dans la Bible, on trouve pourtant de beaux exemples de femmes et d’hommes risquant leur vie, car « il vaut mieux obéir à Dieu  plutôt qu’aux hommes ».Précisons bien la distinction entre obéissance à Dieu et soumission aux ordres de l’Eglise !

 

Les religions aveuglées par un légalisme d’un autre âge, refusant le contrôle par l’Etat d’un humanisme ouvert et novateur en faveur des homosexuels, sont partis en croisade ! Et comme la surprise venait d’un gouvernement « de gauche », on mêla dans les slogans l’homo phobie, le président Hollande, et les positions haineuses du FN.

Quelle tristesse ! Au lieu de vivre l’Evangile où tous les racismes, les exclusions, sont réduites à néant, les chrétiens ont par leur paroles (et devant leurs enfants) causé humiliations et souffrances morales à « leurs prochains » homosexuels. Quel gâchis !

 

Je n’impose à personne mon analyse. Je souhaite vivement que dans nos paroisses la réflexion et le débat s’instaurent !

J’espère que certains évêques, que beaucoup de catholiques réaliseront la confusion de leurs prises de position.

Je souhaite que les protestants soient aidés à rester du côté de l’ouverture, comme leurs Anciens ont su le faire ! Il faut que les portes d’une évolution basée, non sur des anthropologies périmées et des éthiques moyenâgeuses, mais sur une inévitable affirmation des Droits de l’homme, restent ouvertes et ..s’ouvrent : contrôle des naissances, avortement, euthanasie. Les personnes homosexuelles doivent être respectées, et jouir des mêmes droits que les autres citoyens.

 

Combien de temps faudra-t-il aux membres de nos communautés pour calmer les brûlures, dissiper les blessures ?

Le vieil homme que je suis, voudrait bien ne pas quitter cette terre avant de voir les réconciliations s’opérer !

Combien il serait réjouissant de voir les chrétiens s’engager pour la justice sociale, pour le soutien des chômeurs, pour l’acceptation des restrictions financières douloureuses, pour l’écoute des demandeurs d’asile, et contre l’écœurante domination des égoïsmes financiers !

L’avenir de nos églises impose une réforme éclairée et courageuse. Si nous nous renfermons dans nos traditions, respectables mais dépassées, le monde païen ne recevra pas l’Evangile subversif et libérateur.

Notre monde d’aujourd’hui est dur, souvent confus, porteur de désespoirs. Refusons les peurs et les menaces !

Soyons d’humbles témoins d’une vie libérée et fraternelle !

 

19 juin 13                              Jean  HOIBIAN

 

 

Tag(s) : #Eglise

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :