Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Changer de comportement

 100_0180.jpg

L’évangile est très à la mode, avez-vous remarqué ?

Jean-Baptiste et Jésus débutent tous deux leur discours-programme par le même appel : « convertissez-vous ».Abandonnant cette expression au monde du travail,

les théologiens traduisent l’expression grecque en « changez de comportement »

 

C’est exactement le désir exprimé dans la presse politique. Que les financiers, les banquiers, les patrons, mais aussi les politiques de droite et de gauche, mais aussi ! les responsables des institutions ecclésiastiques murés dans l’intégrisme, ou le fondamentalisme, ou…la langue de bois, changent de comportement !

 

Au lendemain de la fête de Pâques, j’émerge péniblement de joies profondes ternies par des discours abscons qui risquent de rendre le clair message du prophète- berger de Galilée incompréhensible.

 Quand donc les églises annonceront-elles l’espérance chrétienne dans le langage de notre époque ?

 

Un profond changement s’impose, mais une amie me dit en poussant un soupir : « Il ne sert à rien de donner de l’eau à un âne qui n’a pas soif ! »

 

De même, pour tenter de sortir de la crise financière mondiale, les grands de ce cosmos du fric, réclament à grands cris, de profonds changements.

Le capitalisme de demain sera autre. Les paradis fiscaux vont promptement être fermés. Les circuits boursiers vont être contrôlés.

Qui de nous croit en ces changements ?

 

Le cœur humain fonctionne trop souvent avec un cœur artificiel constitué d’amour pour la richesse, d’égoïsme, de mépris pour le bien commun,de méchanceté foncière. Alors, les déclarations solennelles, les paroles des politiques nationaux, n’ont guère de  prise sur le désespoir de tous ceux qui n’entrevoient aucune solution pour rester sous un toit et manger à leur faim.

 

Il faut avant tout changer les hommes !

Il faut que tous, nous changions de comportement !

C’est le message de l’Evangile, mais attention il ne concerne pas seulement notre frileuse manière de vivre dans le cocon de notre conscience, bien au chaud dans notre paroisse.

 

Les prophètes de Dieu nous appellent à lutter contre un monde figé dans l’injustice. Croyants ou non, nous devons entrer dans un combat pacifique et vigoureux pour réfléchir aux indispensables « nouveaux comportements » qu’il faut exiger de ceux qui ont le pouvoir.

 

Un autre monde est possible, où la nature sera sauvegardée,où le travail nourrira le paysan, l’ouvrier, l’ingénieur et le chef d’entreprise, dans une juste répartition des richesses, où la culture et la santé seront offertes à tous.

 

Est-ce impossible ? Le projet du Christ est-il à jeter dans la poubelle de l’Histoire ?

Nous sommes nombreux à penser le contraire. Au nom du Dieu incarné, au nom de la dignité humaine, au nom de la vie qui sans faillir  réitère chaque année le miracle du printemps.

                                              Jean Hoibian

 

 

Tag(s) : #Foi

Partager cet article

Repost 0