Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

+
I m m i g r a t i o n !
Où nous conduit la « politique du chiffre » ?
Nous portons en nous certaines interrogations qui se rattachent au problème de
la Migration. Ainsi :
- nous savons que le désir ou l’obligation de migrer vers d’autres terres est un
constitutif de l’humanité qui a construit notre Histoire. Il en résulte un devoir
d'accueillir les personnes ayant mis leur espoir dans le risque de la migration en
respectant la dignité de l'homme, les droits humains de base ;
- nous savons que les causes des migrations sont multiples, mais nous
reconnaissons qu’actuellement le respect d’une économie équitable serait une
des premières réponses à apporter. En effet, un commerce mondial juste
éviterait la nécessité, pour certains, de quitter leur pays (terre de leurs pères)
contre leur gré, pour des raisons économiques.
Ces questions migratoires, bien ciblées, entrent dans la réalité lyonnaise. Elles
peuvent nous inciter à réfléchir et à agir avec d’autres…
u nom du respect de tout
homme, nous espérons :
< des conditions de vie qui
permettent un bon dialogue donnant
à comprendre les raisons de migrer
hors de la terre de ses ancêtres ;
< la recherche d’une politique
intelligente de régularisation des
étrangers qui sont sur le territoire,
c’est-à-dire une politique qui ne soit
pas fondée sur la culture de la peur
de l’autre, de l’étranger (devenu
bouc émissaire), pour des raisons
électorales à court terme.
Et nous souhaitons qu'il n'y ait
< pas de politique du chiffre en
matière d'expulsion du territoire ;
< pas de contrôle d’identité au
faciès ;
< pas d’arrestation tôt le matin,
au pied du lit, ou n’importe
quand dans la journée ;
< pas d’expulsion détruisant les
liens familiaux ;
< pas de rétention
systématique dans des lieux
d’enfermement ;
< pas de prolongement de la
durée de séjour dans des
centres de rétention
administratifs.
Rendez-vous place des Terreaux : 19 h – 20 h
côté sud, en avant des escaliers de l’Hôtel de ville
8 juin ; 13 juillet ; 14 septembre
Merci de rester informé sur la démarche des cercles de Silence et de
transmettre, largement, ces informations autour de vous… voir au verso.
A
Tous, nous espérons, par notre présence, dire l’essentiel de l’humain. Pour
certains, leur engagement se fonde sur les valeurs évangéliques.
Atelier Justice-Paix-Intégrité de la création de la Famille Franciscaine ; Antenne lyonnaise de
la Fédération Protestante de France ; Cimade ; Mouvement pour une Alternative Non-violente
(MAN) ; Pastorale des migrants et personnes itinérantes, Eglise catholique ; Pax Christi ;
Comité protestant de la Duchère ; Fédération de L’Entraide Protestante ; A.C.O. (Action
Catholique Ouvrière) du Rhône et du Roannais ; Equipe Mission de France "Lyon-Nord-Est" ;
Petites Soeurs de l'Assomption ; Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement
(CCFD-Lyon) ; Centre Culturel OEucuménique Jean-Pierre Lachaize (CCO) ; Vie Nouvelle-
Lyon ; Union Juive Française pour la Paix (UJFP) ; section PS 1er et 4ème Arrond. de Lyon ;
Yves Bernin de la paroisse Saint-Benoît, Bron ; Roger-Michel Bory, Fédération Protestante
de France ; Michel Durand de la Paroisse Saint-Polycarpe, Lyon ; Gilles Vadon de la
Paroisse Saint-Augustin, Sainte Elisabeth, Lyon ; Jacques Walter, pasteur ; Jean Bernard de
la paroisse de La Sainte-Famille ; avec le soutien de RESF.
Si vous souhaitez…
- Mieux connaître les Cercles de Silence à Lyon et dans plus de 100 villes en France…
voir ici : http://cercledesilence.info/
- Relayer largement autour de vous cet "Appel à la conscience de tous…"
Merci de communiquer vos coordonnées (adresses, tél. et courriel)
à lyoncercledesilence@orange.fr ; Tél : 04 72 98 36 43
Étau mortel en mer Méditerranée
Des centaines de boat people tués par l’inaction de la coalition internationale
Depuis janvier 2011, environ 1000 personnes sont mortes en mer en essayant
d’atteindre les côtes des rives sud de l’Union européenne. Elles sont venues s’ajouter
aux quelque 15000 morts victimes d’une « guerre aux migrants » qui atteint actuellement
des sommets d’inhumanité. Ainsi, un bateau transportant plus de 600 personnes fut en
perdition au large des côtes libyennes dans l’indifférence générale.
Cette indifférence tue.
Au début du mois d’avril, une soixantaine de boat people sont morts de faim et de soif
après avoir dérivé des journées entières. Sous la menace des patrouilles chargées
d’empêcher l’approche des côtes italiennes et maltaises, ils étaient aussi sous le regard
des bâtiments de la coalition internationale engagée en Libye. Au-delà de ces
événements, symptomatiques des contradictions d’une coalition garante de la
«responsabilité de protéger» défendue par la communauté internationale, c’est
l’ensemble de la politique européenne d’immigration et de contrôle des frontières qui est
en cause. Depuis le début des années 2000, les pays d’Afrique du Nord jouent le rôle de
garde-frontières de l’Europe, en pourchassant et en enfermant les personnes qui
souhaitent mettre en oeuvre leur droit à émigrer (art. 13 de la Déclaration universelle des
droits de l’Homme). Face aux événements historiques que connaît le monde arabe, la
réaction des pays européens a été de faire pression sur les forces politiques issues des
soulèvements populaires (gouvernement provisoire tunisien, conseil national de la
transition libyen) pour qu’elles assument pleinement l’héritage répressif et liberticide des
dictateurs-partenaires de l’UE.
Pour empêcher quelques milliers de personnes qui tentaient de se rendre en Europe,
l’agence Frontex a déployé ses moyens l’opération Hermes est de dissuader tout départ
vers le nord, au mépris de la convention de Genève de 1951 et du principe de nonrefoulement
des demandeurs d’asile. Les États européens ne peuvent pas continuer de
violer les conventions internationales en matière de sauvetage en mer et de protection
des réfugiés. Une intervention solidaire de l’UE en Méditerranée est possible et doit
mettre fin à l’attitude inhumaine des pays européens à l’encontre des migrants partis
d’Afrique du Nord. GISTI (Groupement d'Information et de Soutien aux Immigrés), mai 2011.
http://www.gisti.org/index.php
Nous en appelons à la conscience de tous et vous
invitons à rejoindre le cercle de silence.CERCLECEC

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0