Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grenouillette

C’était une grenouille très mignonne , frétillante et frémissante . Elle vivait avec sa famille sur les bords du grand étang bordé de saules , non loin du village . Ses parents l’appelaient « grenouillette » parce qu’elle était la petite dernière de la famille . Ses frères et sœurs étaient tous un peu jaloux d’elle , trop gâtée par les parents .Alors pour se moquer d’elle ils lui donnaient le surnom de « nouillette »Souvent avec les copines et les copains ils riaient en coassant : nouille , nouillette !

Petite grenouille essayait de les faire taire : méchants vous êtes ! Pourquoi me donner ce surnom ridicule , je ne suis pas une nouille quand même , j’ai du courage , même si je suis timide et je vous le prouverai !

Coa , coa , nouillette , nouillette , tu n’es qu’un bébé grenouille perché sur le gros nénuphar des parents !

Grenouillette se taisait mais  elle avait gros cœur . Comment devenir une grenouille courageuse , capable de sauter de feuille en feuille des nénuphars jusque sur l’herbe de la prairie ? Comment ne pas avoir peur la nuit quand tous les gros crapauds chantaient leur mélodie prétentieuse et violente ?

Un jour voilà quelle voit venir boire à l’étang un grand cheval noir , puissant ,superbe avec ses deux oreilles bien droites et sur son front une tache blanche comme une étoile . Il s’approche d’elle , il a si soif qu’il ne la voit pas sur sa feuille et qu’il pourrait presque l’avaler en buvant .

 Alors elle lui crie : attention je suis là beau cheval ! Et lui il la regarde avec ses grands yeux et avant de lui répondre, il boit une grosse lampée d’eau , youf ! youf ! youf !

Grenouillette est épatée : comment peut-il boire autant ? Elle est pleine d’admiration : qu’il est beau , ses yeux disent qu’il est si bon et ses cheveux sont frisés et tout brillants . Va-t-il me parler ? ou repartir sans un mot pour la pauvre petite grenouille de rien du tout que je suis ?

Il parle : Bonjour mademoiselle la grenouille , excusez moi j’avais grand soif mais n’ayez pas peur , je vous avais vue , je n’avale jamais les grenouilles , ni les poissons , moi je suis végétarien , je ne mange que des herbes et parfois des grains d’orge ou d’avoine , quand j’en trouve . Etes vous heureuse dans votre étang ?

Ah ! soupire grenouillette , mes parents m’aiment bien mais mes frères et sœurs me tiennent en quarantaine . Je m’ennuie et j’étouffe ici . Ah !si je pouvais voir un peu le monde !

Alors cheval noir approche sa grosse tête de la grenouille et lui dit : je t’emmène faire un tour , saute dans mes cheveux et cramponne toi . Ce qu’elle fait sans hésiter tellement ce cheval l’attirait . Il redresse la tête et voici grenouillette qui monte , qui monte , comme dans un ascenseur . Elle voit tout l’étang et au delà de la surface de l’eau , la grande prairie , beaucoup de grands et beaux arbres et très loin le village avec sur le clocher de l’église un coq en fer qui tourne avec le vent .

Que c’est beau  , que c’est grand le monde chuchote la grenouille dans les grandes oreilles du cheval .

Ah ! dit celui-ci , tu n’as rien vu . Tiens toi bien , je vais galoper , traverser la prairie et sauter la barrière . Je t’emmène au bout du monde !

Attends ! Attends ! cheval . J’ai peur de tomber de toute ta hauteur . Cheval attend et grenouillette se fait un petit nid dans les cheveux de son ami ( on appelle cela des crins , ces cheveux )

Ca y’est , trotte , galope , je suis bien accrochée sur ta tête ; j’ai confiance en toi

Au pas , au trot , au galop et hop ! cheval noir saute la barrière et vive la liberté !

.

Ils ont voyagé longtemps ensemble s’étonnant de découvrir des paysages nouveaux , se racontant l’un l’autre plein d’histoires , s’entendant si bien que grenouille un matin fait au cheval une confidence : je suis amoureuse de toi , c’est fou ça et toi mon beau cheval m’aimes-tu ?

D’un seul coup il s’arrête et pousse un grand hennissement de joie : comment as-tu deviné ? Je t’adore ma puce , je ne veux pas te ramener sur ton nénuphar . Je ne veux pas vivre sans toi .

Après l’émotion et la joie , il faut réfléchir : a-t-on jamais vu un cheval se marier avec une grenouille ?

Comme dit la chanson « un petit oiseau, un petit poisson s’aimaient d’amour tendre , mais comment s’y prendre quand l’un est dans l’eau »

Mais je ne suis pas dans l’eau dit grenouillette . J’ai seulement besoin de prendre 2 bains par jour , comme toi tu bois beaucoup d’eau le matin et le soir .

Quand on s’aime on peut faire des choses étonnantes .

 C’est un bœuf tout blanc qui a fait le mariage . Cheval noir et grenouillette ont vécu ensemble très longtemps et ils furent très heureux .Bien sûr ils n’ont pas pu fabriquer des bébés, mais ils étaient copains avec pleins de bébés animaux : des chiens , des chats , des renards , des canards , des lapins , beaucoup d’oiseaux de toutes les couleurs mais pas trop copains avec les grenouilles et les crapauds . Il fallait se méfier aussi des cigognes et des buses car ceux-ci adorent avaler les grenouilles !

  JEAN   HOIBIAN                                         

 

 

Tag(s) : #Contes

Partager cet article

Repost 0