Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Notre monde est envahi par un épais brouillard, de New-york à Londres, de Rome à Tokio, de Genève à Monaco!, de Moscou à New-Dehli.  Alerte !
Ce brouillard financier est comme de la poix de cordonnier, de la purée d'épinard. Sartre le comparait à de la m....
Il s'installe dans les grandes métropoles et les paradis fiscaux. En campagne, on ne voit rien.
Sauf si on regarde la télé!
Les métérologues sont dépassés: ça vient de l'ouest? de
 l'est? du nord?A la télé on éclaire violemment les temples saints de la finance. Et l'on voit des bonshommes au visage tendu, cruel, avide, s'abimer les yeux à suivre sur des écrans des indications chiffrées ou graphiques, qui sautent toutes les trois secondes!
Pour moi, vertige et envie de vomir!
Après une journée d'extrême agitation ces drôles de travailleurs! réajustent leur cravate et rentrent chez eux. Ils ont servi en esclaves leurs maîtres actionnaires, accrocs du jeu sinistre de la finance, dispersés sur toute la planète.
"Les jeux sont faits, rien ne va plus!"
Des milliards ont changé de mains.
Hors des normes d'un véritable travail humain, des gratifications scandaleuses sont tombées dans la poche de quelques uns.
Récession pour l'ensemble des travailleurs. Chômage, misère, angoisse du lendemain.
Enrichissement illimité pour les privilégiés dépourvus de conscience.Iront-ils à la Messe dimanche prochain?

Faut-il pleurer, faut-il en rire?
Nous qui ne sommes pas à la rue, que pensons-nous de tout ça? que comprenons-nous à la marche financière du monde? qui à cherché à nous faire entrer dans une explication claire? D'ailleurs pourraient-ils le faire ces apprentis sorciers, sans dévoiler leur totale immoralité, leur comportement de mafieux, leur indiffèrence totale à l'immense misère qu'ils font advenir?..

En attendant que les belles déclarations des puissants sur la "moralisation" du comportements des dirigeants des grandes entreprises deviennent réalité, je veux réagir d'une manière positive:

Dans le monde entier, des femmes, des hommes, au risque parfois d'y perdre la vie, agissent pour nourrir, soigner, loger,éduquer, instruire,des foules immenses de gens dans le besoin. Non seulement loin, très loin de la France, mais aussi à notre porte.Ils sont admirables ces bénévoles des restos du coeur, du secours populaire, de l'armée du salut, d'Emmaùs,et...beaucoup d'autres que vous ne connaissez pas. L'information sur ce grand combat contre toutes les souffrances, les médias s'en moquent: il vaut mieux parler des faits divers et des préocupations "people".
Mais tous ceux qui sont entrés dans le bénévolat connaissent un grand bonheur, car , c'est vrai," il y a plus de bonheur à donner qu'à reçevoir".
Ne cédons pas au désenchantement, au dégôut,au désespoir, en face de l'énorme démonstration de l'incurie des gouvernements nationaux et internationaux.
Il y a place pour le coeur, pour le respect de tout être, pour la solidarité, pour la bonté, dans ce vieux monde pourri.Je suis intimement convaincu que ce sont ces forces là qui l'emportement.
               9 Octobre 08            Jean  Hoibian

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0