Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’ELOIGNEMENT

Moi monsieur, je suis protestant !
-Ah bon, vous pratiquez ?

-Non. –Vous êtes protestant comme ça ? parce que vos parents ont décidé de vous faire baptiser dans un  temple ? Oui, je comprends, c’est une tradition. Il y a des protestants, des catholiques, des musulmans, des juifs, des sans religion. Mais quelles différences ? Qu’est-ce qu’être protestant ? Je vous embarrasse avec mes questions ? Pourtant vous tenez à rester protestant, ne serait-ce que pour avoir des funérailles au Temple ?
-Vous m’ennuyez à la fin. Même si je sais pas expliquer ma croyance, je suis protestant ! Je ne crois pas comme les catholiques. Autrefois j’ai connu les récits de la Bible. Je sais qu’il y a Dieu et Jésus, et qu’il faut faire, si possible plus de bien que de mal.
-Mais qu’est-ce que le bien et le mal aujourd’hui ? La Bible ne s’explique plus aujourd’hui comme hier !
-tout protestant que je suis, je vis sans Dieu, sans Jésus, même si j’y pense parfois,…….alors ne serait-ce pas utile de me recycler, de savoir mieux ce que c’est que d’être protestant ?………..
-    oui ! cesser d’être un croyant du passé pour devenir un protestant d’aujourd’hui….Pour cela discuter un peu avec le Pasteur ou avec un chrétien recommandé par lui. Vite, un coup de fil, pour prendre
          rendez-vous !
…………………………………………………………………………………………………
                   UN COUP DE DEPRIME
Ce matin, ça ne va pas. Le réveil a été pénible. Ai-je fait un mauvais rêve ?
Non, c’est plus ancien que cela. Voilà plusieurs semaines que je me sens drôle…..La vie me pèse un peu, beaucoup même !J’en ai assez de la routine :
Le travail, la télé en rentrant, la famille avec ses contradictions, ses irritations,ses soucis, l’avenir incertain……
Pourquoi je me mets à réfléchir à ma vie, à celle de ma famille ? Pourquoi je suis triste de voir le temps passer sans que rien de nouveau ne se produise ?
Quoi de nouveau ? rien que du vieux…..
Depuis quelques temps je me pose des questions : c’est quoi la vie ? où va le monde ? (lui, il change beaucoup, et trop vite…)Je me vois vieillir tout doucement ; de plus en plus déçu par l’existence, un peu amer à cause de mes échecs, de mes espoirs envolés. Je suis las et fatigué.
Et brusquement je pense à mon enfance : l’école biblique, le catéchisme, les cultes, les chants que j’aimais, les copains,les copines. J’y croyais à tout ça !
Ça me rendait heureux. J’étais plus léger. Je rêvais à une belle vie…..
Soyons sérieux, tout ça c’est du passé. C’est ma jeunesse. La vie depuis ces années s’est chargée de me ramener à des réalités. J’en ai pris plein la figure, de déception en déception.
Mais pourquoi je pense à tout cela ? Pourquoi j’ai comme envie de revenir en arrière ? de retrouver mes espoirs ? de surmonter ma déprime ?
Et si c’était Dieu qui m’appelait ? S’il  avait une recette pour mon bonheur ?
Si, plutôt que prendre des tranquillisants ou d’aller voir un psychiatre, je retournais à mes sources protestantes : la Bible, la prière, le Culte ?
Oui, mais pas tout seul, pas n’importe comment. Sinon, je vais vite me décourager. Je téléphone demain au Pasteur : il discutera avec moi,il me dirigera vers une personne responsable et disponible. Qu’est-ce que je risque ?J’ai tant envie d’être à nouveau rempli de convictions positives !
………………………………………………………………………………………………
                      CELA FAIT LONGTEMPS
Oui, ça fait presque 3 ans que je n’ai pas remis les pieds au Temple. Zut ! 3 ans déjà, le temps passe vite !
Mais pourquoi je pense à ça ? Ai-je besoin d’aller au Culte ? Je suis libre, non ? Pourtant je pense à cette absence, à ceux que je rencontrais le dimanche….J’aimais chanter, prier avec les autres, écouter les textes bibliques, réfléchir sur le sens de la vie.
Ah ! bien sûr, les gens du Temple, je les rencontre au marché, dans les commerces, à la grande surface. Ils sont comme moi, avec des soucis, du bon et du mauvais. Pas meilleurs que moi, plus heureux peut-être ? S’ils ont un secret, il est bien caché. Oui, d’ailleurs, je ne peux plus retourner au Temple.
Cela fait si longtemps…..Tout le monde me regarderait comme une bête curieuse. Tant pis, j’ai décroché. Je vis sans.
Sans culte. Pas seulement ! Je dois avouer que j’ai décroché aussi personnellement, de la prière, de la lecture de ma Bible, de…la Foi ?
Et que ma vie boîte, à cause de ces absences.
C’est idiot de croire que ne peux pas recommencer. Les protestants fidèles au Culte sont comme moi : conscients de leurs faiblesses.
Avec eux je pourrais retrouver la source de ma vie.
Ce serait bon d’essayer de croire, de retrouver le Dieu de Jésus-Christ.
C’est décidé ! J’y vais dimanche prochain !
………………………………………………………………………………………………..
       CROIRE EN DIEU, C’EST CROIRE EN L’HOMME
Jésus était un homme véritable. Sans doute était-il même l’HOMME, car pour avoir essayé de vivre comme lui, j’ai mesuré à quel point je ne lui arrivais pas à la cheville.
Lui, il était juste, honnête, désintéressé et bon. Qui de nous réussit ce score ? Et quand il parlait, pas de bavardage prétentieux, de « baratin », de « langue de bois ».Jésus faisait ce qu’il disait.
Et le courage dans ses engagements ! Etre capable de mourir pur ses idées. Cela existe chez les humains, mais c’est rare. Les idées de Jésus concernaient avant tout la vie, la vie des humains SUR CETTE TERRE.
De tous temps la plupart des décisions politiques, de portée nationale ou internationales ne sont pas prises par générosité, pour le bien commun. Il n’en fut pas ainsi de Jésus : il était la solidarité même !
Il a innové à propos des enfants, des femmes, des étrangers, des exclus, des pauvres, des riches. Des idées pas courantes, contraires même aux habitudes de l’époque et du Temple !
Il voulait un autre monde où la justice régnerait, où personne ne serait méprisé, humilié,aurait faim,ou écrasé. Et comme il connaissait bien les hommes, il leur a proposé de « changer de comportement », de recevoir de Dieu le pardon de leurs erreurs, et de se mettre à penser AUX AUTRES !
Bien sûr, Jésus a aussi parlé de la mort et de ce qui se passera après…
Mais, avant tout il a essayé de rétablir la confiance entre les humains.
Pour que la vie soit moins triste, moins violente, moins dominée par l’argent.
Dans votre commune, dans votre région, il y a des protestants. Vous en êtes !
Mais si vous croyez en Dieu, il faut aussi CROIRE EN L’HOMME, et que ça se voit. Ne restez pas seul, isolé, et donc muet.
Venez réfléchir le dimanche sur le moyen de servir les hommes vos frères !
Vous rencontrerez des gens ordinaires, mais chez qui le Fils de l’Homme tient une grande place. Avec lui nous savons pourquoi nous vivons et nous regardons les autres avec bienveillance. Pourquoi attendre pour se poser des questions très simples : quel est le but de l’existence ? Comment vivre avec les autres, voire POUR LES AUTRES ?
Il y a un lien étroit entre Dieu, Jésus, et les humains.
Réussir sa vie, participer à libérer ce vieux monde ankylosé, c’est DECOUVRIR CE LIEN. Car « Dieu aime tant ce monde qu’il a suscité le prophète Jésus de Nazareth, dont la parole et les actes ont ouvert à l’humanité un chemin de libération et d’ espérance »
 
                                  1er janvier 08                Jean Hoibian
Tag(s) : #Foi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :