Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le doux Jésus et son Royaume

 

pasteur Jean Hoibian

 

 

 

« En marche, celui qui ne trébuche pas à cause de moi »
Matthieu 11.6, traduction Chouraqui

 

29 avril 2005
On a coutume d'affirmer que Jésus était non violent
. Je ne le crois pas.

Je pense au contraire que tout son message est d'une violence inouie.

En même temps j'aime chez lui son extrême bonté .

Il est venu, je le crois, pour casser la peur de Dieu, pour rejeter le fardeau du légalisme étouffant, la puissance du Temple et tout ce monde pétri de violence, d'injustice, d'hypocrisie et de peur.

Tout son message est subversif, faisant passer son Père et l'homme notre frère, au-dessus de tous les mépris, exclusions, rejets, etc. Jésus n'a pas envisagé la lutte politique armée, mais sa non-violence physique (sauf avec les marchands du Temple) était une non-violence active, libératrice de tout ce qui écrase davantage l'homme que les lois politiques et la répression des puissants.

Je vois Jésus comme un visionnaire, inventant le Royaume, une autre façon de concevoir la vie.

C'est la grande et vraie révolution qui appelle à la légèreté de l'être, au mépris de l'argent, du pouvoir, de l'orgueil,de la domination, de la bêtise...

« J'ai joué de la flûte et personne n'a voulu danser »...

 

A bas la religion figée, vive la joie de la Foi, vive le bon pain et le vin de fête, vivent les femmes et leur tendresse, leur intuition,leur tendresse !!

Un autre monde est possible, allégé de l'Avoir au profit de l'Être.

Rêvons, chantons, vivons en proximité avec Dieu le Père et zut ! pour le monde des vieux pseudo-sages.

Hélas, le mal est coriace et Jésus comprend qu'il lui faut passer par l'échec, un peu comme le bon grain qui pourrit en terre.

 

Il faut qu'un humain fasse la joie de Dieu en vivant selon le plan établi pour le bonheur de l'humanité...

Rejet de cette lumière éblouissante... Jésus se laisse assassiner sans se défendre. Et tout le monde trébuche devant cette conduite insensée.

On va même prétendre qu'il s'agit d'un marché avec Dieu qui aurait réclamé du sang pour calmer sa colère !

Blasphème !

 

Alors et nous ? Nous devons pour faire connaître ce merveilleux Royaume et le faire avancer, lutter sans haine, sans orgueil. Tout le contraire de ce que fait souvent l'Église en pactisant avec le monde corrompu, au lieu de prendre une bonne part dans le monde positif,bon,généreux ; en criant quand l'homme est bafoué, sali,torturé

Agir ainsi avec une certaine violence qui nous compromettrait, qui étonnerait les Puissants, qui ferait témoignage.

Les gens qui ont eu ce courage sont souvent morts comme ce Jésus, doux et violent à la fois.

 

Tag(s) : #Foi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :